« Claude Ber, Pierre Dubrunquez, L’Inachevé de soi par Angèle Paoli | Accueil | Hélène Sanguinetti | La vieille femme regarde en bas »

06 janvier 2010

Commentaires

Magnifique !

TRES BEAU.

Alors permettez moi de vous offrir ces quelques lignes par lesquelles j'exprime ma vision de l'art d'écrire ou de tout art d'ailleurs, en remplaçant le mot "crayon" par tout moyen d'expression artistique :
"Aux confins du crayon coule la ligne, en boucles, en angles, fugues et signes. Architecte ou poète, le voyage est le même, insigne, urgent, vital, bohème. Aux confins du crayon s'enroule l'âme."
La vôtre est bien belle.
Chantal Cudel
blog asphaltetoile sur overblog.com


L'utilisation des commentaires est désactivée pour cette note.