« Sylvia Plath | Ariel | Accueil | Cristina Castello/Bajamar »

21 janvier 2010

Commentaires


Marcel Migozzi, si modeste et si profondément humain. Un de nos GRANDS contemporains, dans la belle et profonde maturité de son écriture.




Osmose magique entre le peintre et "son prochain" : le poète. Une écriture lumineuse incarnant la beauté d'un corps de femme dans un matin-oiseau où plumes et peau s'effeuillent et se fondent en bonheur de lire... Quoi de la couleur et du trait gracile ? Quoi de l'intuition poétique ? Voyage...



Franchir le seuil de votre monde, Angèle, a toujours le charme de ce voyage inattendu... qui nous rend attentive... à ce qu'on ne sait pas encore... Voluptueuse flânerie... " Les vrais voyages sont peut-être immobiles , solitaires , accomplis par quiconque voit plus loin que ses yeux "...


L'utilisation des commentaires est désactivée pour cette note.