« 12 décembre 1821 | Naissance de Gustave Flaubert | Accueil | Confins d’empire Le billet de Nestor »

13 décembre 2009

Commentaires

super ce texte j'ai l'impression d'en avoir écrit une partie et de souscrire totalement à l'autre. De la belle poésie, bravo Mireille.
JP

L'utilisation des commentaires est désactivée pour cette note.