« Circulades Le billet de Nestor | Accueil | 11 novembre 1516 | La Saint-Martin de Leonardo »

10 novembre 2009

Commentaires

Merci....
Je suis bouleversé...
Votre poème me restitue tant d'images de ce village auquel j'ai abordé aussi bien en venant de la mer qu'en redescendant de la montagne....
Mais plus que les images, ce bonheur si rare de m'être arrêté là-haut et d'avoir vibré à cette atmosphère indéfinissable....
Merci encore!

L'utilisation des commentaires est désactivée pour cette note.