« Marie-Hélène Lafon, L’Annonce | Accueil | Guillevic, Carnac traduit en corse par Francescu-Micheli Durazzo »

04 novembre 2009

Commentaires

le balancier du funambule a traversé ce monde immobile et d'une faille de silence sont nés ces accords de cristal....

L'utilisation des commentaires est désactivée pour cette note.