« 20 novembre 1989 | Mort de Leonardo Sciascia | Accueil | Jean-Pierre Ferrini, Le Pays de Pavese »

21 novembre 2009

Commentaires


c'est un grand plaisir de te retrouver ici Florence
au beau milieu de ton jardin d'ombres et de pétales enflammés
je me promène dans les allées de ta poésie avec étonnements
et une joie toujours nouvelle...
pierre


L'utilisation des commentaires est désactivée pour cette note.