« Lorand Gaspar | Voici des mains | Accueil | Carnets de marche. 22 »

22 septembre 2009

Commentaires

comment échapper aux bleus du temps ?

Merci pour ce post... le "petit éloge de la rupture" m'attirait depuis des jours à la librairie de la gare (lieu de perdition s'il en est...)... mais je n'avais pas envie d'acheter un livre avec le mot rupture dans le titre... je l'ai acheté cet après-midi grâce à ton article et n'ai pas vu passer mon trajet en train (et je me garde la suite pour les prochains trajets...)

Merci pour ton petit mot. Qui fera sûrement plaisir à Brina.

Tu es une amie de Christie ? Je sais qu'elle a aussi acheté l'ouvrage de Brina après avoir lu mon papier. Elle me l'a dit sur FaceBook.

Bien cordialement à toi,

A.

Je suis une lectrice du blog de Christie, et de commentaires en commentaires je pense qu'on peut dire qu'à distance nous sommes devenues amies, sans s'être jamais rencontrées... c'est un peu particulier comme amitié, mais c'est de celles que permet internet...

Christine

L'utilisation des commentaires est désactivée pour cette note.