« Hyam Schoucair Yared | J’accepte mon visage | Accueil | Danielle Fournier | ton prénom »

06 juillet 2009

Commentaires


Superbe !

Merci encore pour cet émerveillement au quotidien.
Vous éveillez notre curiosité jour après jour.


Quel vertige que ce bonheur rayonnant dans le mirage de ce poème où plonger sans résistance... source de vie, divine folie... inachevé...

Très beau poème prêchant la femme-source, la femme immortelle. Merci Seyhmus

L'utilisation des commentaires est désactivée pour cette note.