« Martine Broda | [à tant marcher vers la lumière] | Accueil | Isles d’Europe à L’Isle-sur-Sorgue »

06 mai 2009

Commentaires


Pieri Bigongiari... à tendre...
"...Je crois aux anges musiciens mais je les vois jouer d'un archet muet sur un violon de silence...."
Jules Supervielle (Rythmes célestes) - Prose et proses

L'utilisation des commentaires est désactivée pour cette note.