« Patrick Da Silva, Demain | Accueil | Poésie croisée sur les remparts de Pistoia (Toscane) »

15 avril 2009

Commentaires


Tout est en harmonie : le poème, l'aquatinte de Guidu, la musique... j'aime beaucoup cette hirondelle vagabonde émerveillée du soleil, de liberté et de cette terre de Toscane, mais n'oubliant pas la route de retour vers la tendresse...


L'utilisation des commentaires est désactivée pour cette note.