« Rouges de Chine 13 | Accueil | Sommeils »

23 octobre 2008

Commentaires


Oh, que c'est beau, que c'est vrai, que c'est bon ! Oui, la tête dans les étoiles et le vent et le ciel, les branches pleines d'oiseaux et le pays des racines pour se dire les secrets dans l'ombre douce et discrète de la terre et pour unir les arbres...

L'utilisation des commentaires est désactivée pour cette note.