« Isabelle Garron | Ce schiste sur les hauteurs, 4 | Accueil | Stéphane Mallarmé | Tristesse d’été »

08 septembre 2008

Commentaires


Tintin au Congo jugé raciste par un organisme britannique :

En effet :

"Cette deuxième aventure de Tintin au Congo a été écrite à la demande de l’Abbé Wallez, directeur du Petit Vingtième, journal dans lequel travaillait Hergé, encore Georges Remy.
A la suite de l’éreintement de la Russie bolchevique devait succéder l’apologie de l’immense colonie belge.
A l’époque de l’écriture de cette aventure (la parution commence le 5 juin 1930 dans Le Petit Vingtième), le Congo représente pour la Belgique à la fois une charge et un Eldorado.
La première parution en album de Tintin au Congo fut faite par les Editions du Petit Vingtième, mais un peu plus tard, les Editions Casterman s’assurèrent de l’exclusivité des ouvrages d’Hergé en langue française.
En 1946, Hergé refait cet album, qui était conçu avec 110 planches, pour le réduire à 62 planches, qui ne variera plus par la suite. Il en profite pour mettre son album en couleurs. Il en profite également pour modifier sa manière de voir le Congo. L’attitude colonialiste disparaît pour laisser place à des éléments plus anodins. Par exemple, dans l’aventure, nous voyons Tintin dans une salle de classe expliquer (dans la première version) que la Belgique est la patrie des petits Congolais ! Dans la version modifiée, ce cours devient un cours de mathématique !"

Voir ICI.

Amicizia
Guidu___

L'utilisation des commentaires est désactivée pour cette note.