« L’Atelier d’Alberto Giacometti | Accueil | Goffredo Ferretto | Lasciati amare adesso »

07 décembre 2007

Commentaires


OUI, Alparegho, c'est très, très bien. L'auteure de cette invention en est bien l'auteure, nul ne l'a fait à sa place. Je ne connais pas Hélène Sanguinetti (je le regrette d'ailleurs), mais il n'y a qu'elle à la source de ça. Ca a beau être intelligent, instruit, savant de tas de sources, antécédents et prolongements, ça se suffit à soi-même, et c'est infiniment réussi. Après une lecture comme celle-là, on dit merci. J.-M.

PS : J'oublie de dire qu'H.S. lit remarquablement bien son propre texte. J.-M.

L'utilisation des commentaires est désactivée pour cette note.