« 19 novembre 1941 | Naissance de Leïla Sebbar | Accueil | 21-22 novembre 1920 | Lettre de Merline à Rainer Maria Rilke »

20 novembre 2007

Commentaires

Grand plaisir de lire Valérie Rouzeau chez vous. Je me permets de vous joindre un poème écrit en hommage à elle-même et selon les principes de son inégalable Poésie.

à Valérie Rouzeau


Je viens à vous en connaissance de cause toujours…


Deux semaines encore et je m’emmènerai glisser un air venu
     d’ailleurs sous mes semelles de congés papayes à la chaîne
Avec ma malle et sa malchance peu s’en faudra que la miss
     - tellement lisse - Unetelle m’éclate dans les yeux comme feux
     de Bengale au bal artifice ciel et grenadine
Je participe à mes pensées présentes et je préviens mon avenir
Mieux vaut ranger ses tongs à temps que de sombrer dans un tango
     pas panacée

L'utilisation des commentaires est désactivée pour cette note.