« 25 avril 1917 | Lettre de Sibilla Aleràmo à Dino Campana | Accueil | 18, Le Tour de Corse à la voile, 18 »

26 avril 2007

Commentaires

Cet émouvant morceau de La Mort de Didon, un des plus beaux qui existe, et dont je ne me lasse pas. Merci Angèle.

L'utilisation des commentaires est désactivée pour cette note.