« Jacques Réda | L’aurore hésite | Accueil | 25 janvier 1958 | Naissance d’Alessandro Baricco »

25 janvier 2007

Commentaires

Chère Angèle,

Le petit article ci-dessous, trouvé au cours de mes lectures de la presse dominicale, t'intéressera sans doute. Bon dimanche.

Pasolini censuré

La police de Zurich a interdit la projection dans un temple protestant du film de Pier Paolo Pasolini, Salo ou les 120 journées de Sodome (1975), en invoquant le code pénal qui réprime la diffusion de pornographie violente.
L'église réformée de Sankt-Jakob accueille depuis deux mois une rétrospective consacrée aux oeuvres du cinéaste italien. Ce cycle devait s'achever ce soir par ce film féroce, inspiré de Sade, contre la "République de Salo" (1943-1945), un Etat d'inspiration fasciste fondé par Benito Mussolini.
Le pasteur de l'église Sankt-Jakob a accepté d'annuler le spectacle à la demande de la police. A l'époque, le Salo avait valu des menaces de mort de l'extrême-droite à son auteur, retrouvé assassiné le 2 novembre 1975.

L'utilisation des commentaires est désactivée pour cette note.