« 9 septembre 1908 | Naissance de Cesare Pavese | Accueil | Carson McCullers/L’apothéose animale du soldat Williams »

09 septembre 2006

Commentaires

j'aime
"reflets moirés de deuil
des jours d'orage
sur le large" et le reste itou bien sûr

... une douce tristesse, comme une fuite, un envol ...

Mon coeur s'est arrêté un petit moment quand j'ai découvert cette photo magnifique - "en contrebas le râle sourd de la mer". Merci Guidu et Angèle!

=> Eh oui, belle et fière Ouchy, c'est aussi chez TOI.
=> Annick :... et un rêve de "fenice". Ton commentaire me met les larmes aux yeux. En si peu de mots... TU as si bien senti.
=> Tu vois, brigetoun, il m'arrive aussi certains jours d'être "paumée", comme TOI ?


J'adore ce texte éblouissement méditerranéen,
est-ce cette lumière de vivacité au corps qui fait écrire comme cela ? Merci de votre beau site.

L'utilisation des commentaires est désactivée pour cette note.