« Mario Luzi | Près de la reine de Saba | Accueil | 21 juin 1927 | La comtesse Greffulhe et Anna de Noailles »

20 juin 2006

Commentaires

Il m'a fallu plus de quarante ans pour raconter la terrible guerre civile de Poto-Poto au Congo Brazzaville.
On ne sort jamais indemne de ces visions et surtout ces odeurs de chairs brûlées ou écrasées qui remplissent les poubelles
...

Hélène Cixous a enseigné à Bordeaux et une très chère amie m'en a toujours parlé comme d'une femme d'exception...
la lisant
cela se vit
cela se vit.

Merci une fois encore.
J'aime énormément cette phrase sur cet amour qui vous sort du monde pour vous plonger dans un autre, secret, tendre, loin des yeux du temps jaloux. Pour moi, le lieu du secret est une ville magicienne, et après tant d'années de fuite, je peux à nouveau m'y reposer à l'ombre d'un regard.

L'utilisation des commentaires est désactivée pour cette note.