« Yves Bonnefoy/Les Planches courbes (XXII) | Accueil | 15 mai 1967/Mort du peintre américain Edward Hopper »

14 mai 2006

Commentaires

Jolie pie de mai
Dans mon petit pré
Ce matin
Entre cerises et lavandins
Qui aurait pensé
La voir ce soir
Perchée
Sur la vache qui rit
D'Angèle Paoli?

ma chère Angèle,
ce matin j'ai commencé à te lire et comme il m'arrive souvent quand je suis "chez toi", j'ai commencé à ouvrir quelques fenêtres... à fourrer mon nez derrière les portes...bref, à me perdre - ou me retrouver ? - jusqu'à aboutir chez..."Balbutiements" de Timothée Laine ! Une intéressante, et amusante, découverte grâce à toi...
Ce soir, je reviens, au moins pour te saluer, et je trouve un climat ...tout aussi amusant, léger, tendre, chaud comme le bon bol... de lait que je vais boire!
bonne nuit donc et merci mon amie.

Merci, jjd, pour la visite de ta pie amie. Je suis très émue et très amusée!

Mamma mia, Franca, si tu commences à pousser portes, musicales ou non, qui ouvrent sur d'autres finestrini, tu n'as pas fini de te perdre dans les couloirs de mes labyrinthes. Heureusement, pas de minotaure en vue, encore que! Il a peut-être pris des formes que nous ne lui connaissons pas. Pas encore!
Bonne nuit, Franca.

Un peu d'exotisme avec une vache anglaise au comportement bizarre !
Merci pour cette comptine de mai qui m'a ragaillardie !
Amitiés à tous.

Hey Diddle diddle,
The cat and the fiddle,
The cow jumped over the moon;
The little dog laughed,
To see such sport,
And the dish ran away with the spoon

A te lire, Pascale, je retrouve mon vieux Laffay et Kerst de quatrième et très vaguement l'histoire d'une gentille vache dans un poème intitulé "The Alderney Cow". Je revois surtout les acrobatiques mimiques de notre professeur, une charmante demoiselle so british, pour obtenir de nous la prononciation adéquate. Au-delà de nos fous rires, rien d'autre.
Mais ta comptine, Pascale, m'évoque aussi le monde inversé décrit par le très torturé et talentueux Théophile de Viau dans l'une de ses odes. La comptine anglaise me paraît beaucoup moins angoissée et plus drôle. Merci.

L'utilisation des commentaires est désactivée pour cette note.