« 16 avril 1904 | Le Penseur de Rodin | Accueil | Malika Assimi | Mariam »

16 avril 2006

Commentaires

Quel fascinant voyage à travers la peinture vibrante de Anne Slacik, dont j'apprécie de plus en plus le travail à mesure que je le découvre sur TdF, et à travers le beau texte de Sylvie Fabre G., support parfait au talent de l'artiste. Angèle, n'oublie pas de nous tenir au courant des expositions de Anne, je meurs d'envie de voir ses tableaux "en vrai"... Merci.

Le travail de Anne Slacik me semble se référer à l’œuvre de Olivier Debré (1920 –1999 ).
Sur ce grand maître de « l’abstraction fervente » comme il aimait à se définir, bon nombre d’ouvrages ont été publiés.

Amicizia
Guidu___


L'utilisation des commentaires est désactivée pour cette note.