« Juan Ramón Jiménez | SOL | Accueil | 5 janvier 1960 |Première création d’Un barrage contre le Pacifique »

05 janvier 2006

Commentaires

Et bien sûr, Elsa Morante est aussi l'auteure de La Storia...

Et aussi d'Aracoeli, Pascale. Tiens, je te fais un lien sur ce qu'a récemment écrit Alfred58 (Lessness):
- ELSA MORANTE
- Elsa Morante Aracoeli
Tu as vu le commentaire de Wireless ?
"Quasi un miracolo che qualcuno parli ancora della Morante. Aracoeli poi è uno dei più bei libri scritti negli ultimi decenni (superato, forse, solo da Memorie di Adriano, della Yourcenar)."


Flap ... l'oiseau se pose et dépose

Quelques suggestions pour 2006 :

... garder vos rêves d'oiseau
... écouter la musique du monde
... apprécier vos propres mots
... donner toujours donner
... être plutôt qu'avoir


busardement

hummm ... pour ce qui est du napolitain on pourrait dire par exemple ...

ECO NICIUNO E FESSO !

mais bon ... ce ne serait qu'exposer une vérité ...

Elsa et Marguerite, on pourrait en faire un titre de roman ! Deux grandes dames, deux références, deux rebelles, deux exemples de l'intelligence et du talent féminins.

Et Yves, si tu savais combien je te suis reconnaissante de me donner l'occasion de lire en italien, moi qui suis sans cesse exposée à l'anglais, au détriment de mon premier amour linguistique, alors toutes tes indications me sont particulièrement précieuses. Je ne connaissais ni L’Île d’Arturo ni Aracoeli, encore des livres à ajouter à ma longue liste d'indispensables !

PS : J'ai sorti Un barrage contre le Pacifique de la bibliothèque municipale, autre découverte que j'ai hâte de savourer....

Vous pouvez découvrir une cinquantaine de récits inédits d'Elsa Morante publiés au mois d'avril 2009 chez les éditions Verdier, sous le titre "Récits oubliés".
Des contes, des nouvelles, et récits de jeunesse de Morante restés inédits à ce jour en français, et que nous pouvons enfin lire en traduction.
Ils datent des années 30-40, quand Elsa Morante était une jeune écrivain-feuilletoniste, qui écrivait dans différentes revues et hebdomadaires.
Ce sont des textes superbes et d'une très haute tenue stylistique, saisissants.
Voici le lien de la critique de Télérama:
http://www.telerama.fr/livres/elsa-morante-recits-oublies,43451.php


Merci phoeis pour ce très beau conseil de lecture. J'ai longuement lu en effet ces Récits oubliés dans la version française que m'avait fait parvenir en avril dernier Martin Rueff, le directeur de la collection Terre d'altri chez Verdier. Je mettrai en ligne un papier (déjà rédigé depuis un mois) à l'occasion de l'anniversaire de la naissance d'Elsa Morante, le 18 août prochain.



Charles Dantzig dans Secrets professionnels 76 (numéro du dimanche 24 mars 2013) reçoit Tesesa Cremisi (Flammarion) qui vante le livre d'Elsa Morante ci-dessus.
Ecoutez-la sur France Culture raconter son enfance d'Alexandrie à Milan.


L'utilisation des commentaires est désactivée pour cette note.