« 2 janvier 1957/Exposition Yves Klein à Milan | Accueil | Giuseppe Conte | Che cosa è un poeta »

02 janvier 2006

Commentaires


De l'auteur, je vous conseille également la lecture de Ni pillard, ni fuyard, paru au Temps qu'il fait.
Lors de l’instauration de la Commission "Vérité et réconciliation" en 1995 dans son pays natal, elle a suivi les travaux pour le compte d’une radio nationale et a dû faire face aux fantômes d’un passé encore très présent dans toutes les mémoires. Une histoire violente qu'elle a tenté de coucher sur papier, sous forme poétique. Non pas pour l'adoucir, ses textes sont tout aussi violents que les faits qu'ils abordent, mais pour exorciser. En tout cas, essayer.
Ni pillard, ni fuyard, c’est un recueil de textes publiés ces trente dernières années,dans lequels Antjie Krog se raconte, parle de son enfance de blanche afrikaaners au milieu des lois raciales, de la richesse de sa famille et de la pauvreté de son pays. C’est dur, révoltant, triste, toujours engagé et puissant.


L'utilisation des commentaires est désactivée pour cette note.