« Le Passeur de mélancolie, 4 | Accueil | Le Passeur de mélancolie, 5 »

16 janvier 2006

Commentaires

[Courrier d'Italie]

Bonjour Angèle Paoli, bonjour Terres de Femmes,

Je cherchais des infos sur Philippe Arlaud, metteur en scène, et me revoici chez vous comme l'autre fois au sujet d'Alda Merini.

Il me plaît de connaître qui j'aurai peut-être la chance de croiser pour une figuration au Théâtre de l'Opera Carlo Felice de Gènes.

Moi-même je présenterai le 21 mars une première européenne d'un concert intitulé Une Voix Un Violon qui sera le départ de ma deuxième vie. Nous aurons aussi le plaisir de faire connaître l'oeuvre que réalise l'Associazione La Caramella Buona en luttant contre la pédophilie.

Comme me le disait un père jésuite, l'Art a toujours aidé à dépasser les frontières humaines et spirituelles, et donc je me courbe devant les grands qui nous ont laissé leur esprit vivant que nous pouvons reproduire avec les sons humains ou instrumentaux et leur demande de me soutenir pour les honorer au mieux de leurs désirs.

Et donc si Jean-Baptiste Lully voulait m'aider, je lui en serais très reconnaissante.

Bon travail à tout le monde. Sur les Terres de Femmes, les Mélodies courent.

Nadine Maria Mons


L'utilisation des commentaires est désactivée pour cette note.