« Vagues en dérive (sextine) | Accueil | Carole Darricarrère | Imagine qu’un matin... »

14 mai 2005

Commentaires

Avec le temps...

Oui, Giulia, avec le temps, je sais...

L'utilisation des commentaires est désactivée pour cette note.