« Noirs bambous | Accueil | Vénus Khoury-Ghata | Le caillou dans la main »

30 mai 2005

Commentaires

Merci pour ce site que je découvre au hasard de mes recherches. Bien à vous. Barbara

Bonjour,

Merci pour la chronique concernant Sayers Peig. Mon vieux fond écossais, malgré mon nom, s'est réveillé pour cette Irlande bien plus proche que l'Angleterre.

Au plaisir.

L'utilisation des commentaires est désactivée pour cette note.