« Adonis/C'est l'heure de l'insomnie | Accueil | Edoardo Sanguineti | je t’explore, ma chair »

01 mai 2005

Commentaires

Je suis venue pour Rachilde ("envoyée" par Jarry), de page en page, je me suis promenée, dit que j'aimerais beaucoup venir vous voir un jour, et là soudain, je rencontre Brina dans votre maison, avec un tel plaisir. Détours par Svevo, Apollinaire, je ne me souviens même plus, des textes lus cette fois rapidement et les visages regardés longuement, sans bouger.


Moi aussi je vous ai écoutée, longuement, sans bouger. Hervé Le Tellier est aussi déjà passé par ici. Je l'avais croisé dans La Chapelle Sextine. Brina, elle, est une amie de longue date, tendrement aimée.

L'utilisation des commentaires est désactivée pour cette note.