« Natalie Clifford Barney/C’était, je me rappelle… | Accueil | Le bleu est par-dessus les toits »

28 mai 2005

Maria Venezia/Cette paix particulière...

« Poésie d'un jour
(Pour faire défiler les poésies jour après jour,
cliquer sur les flèches de navigation)




Quand_la_tempte_dure_encore1
Ph, G.AdC



JE TE DÉCRIS CETTE PAIX PARTICULIÈRE

« Ti descrivo quello speciale tipo di pace che si trova quando ancora dura la tempesta. Io stessa non l’avrei mai creduto, come forse anche tu non lo crederai. Eppure, una sera, raggiunsi il punto morto delle cose, il momento d’inerzia nel giro della ruota. Cosa aggiungere d’altro ? Un’asse si è spezzata nella mia costruzione, ma questa è una storia privata. Ora tu mi guardi, e vedi il mio sorriso più pulito, la mia mano poggia sulla tua, pacatamente. »

«  Je te décris cette paix particulière qu’on trouve quand la tempête dure encore. Moi-même je ne l’aurais jamais cru, comme toi peut-être aussi tu ne le croiras pas. Pourtant, un soir, j’atteignis le point mort des choses, le moment d’inertie dans le mouvement de la roue. Qu’ajouter d’autre ? Une planche s’est brisée dans ma construction, mais c’est là une histoire privée. Maintenant tu me regardes, et tu vois mon sourire plus net, ma main appuie sur la tienne, paisiblement. »


Maria Venezia, Vocalità, Éditions Unes, 1986, pp. 30-31. Traduit de l’italien par l’auteur.


Retour à l' index des auteurs


TrackBack

URL TrackBack de cette note:
http://www.typepad.com/t/trackback/2528357

Voici les sites qui parlent de Maria Venezia/Cette paix particulière... :

Commentaires

Poster un commentaire

Les commentaires sont modérés. Ils n'apparaitront pas sur ce weblog tant que l'auteur ne les aura pas approuvés.

Si vous avez un compte TypeKey ou TypePad, merci de vous identifier