« Catherine Pozzi/À la déesse qui m’a donné une pomme que je ne méritais pas | Accueil | Corse_3 Muna llena »

18 mai 2005

18 mai 1925/La Rue sans joie de Pabst,
avec Greta Garbo

Éphéméride culturel à rebours



Garbo1
Carine Iriarte©2003


Sorti à Berlin le 18 mai 1925, La Rue sans joie (Die freudlose Gasse), film du réalisateur allemand Georg Wilhelm Pabst, est présenté en avant-première à Paris, au studio des Ursulines, le 21 janvier 1926. Greta Garbo est célébrée par les surréalistes comme « la femme fantôme » des Chants de Maldoror et l'archétype de l'amour fou.



La Rue sans joie est un jalon important dans les annales du cinéma muet. En premier lieu parce que c’est lui qui a révélé au grand public le visage de la « mystérieuse sphinge suédoise », Greta Garbo, née il y a un siècle, le 18 septembre 1905.

Après La Rue sans joie, l’actrice joue dans Le Torrent (1926), La Chair et le diable (1927) et Anna Karénine (1927). Mais sa carrière se confirme avec l’arrivée du parlant. En 1930, le public entend pour la première fois le son de sa voix dans Anna Christie, film de Clarence Brown. Et s’émeut de sa sensualité grave. La « Divine » est lancée par le slogan « Anna talks » (Anna parle).


Quant au film de Pabst, qui peint le destin d’une femme dans la Vienne des années 1920, il constitue un tableau d’époque. Et un document d’histoire. Socialement engagé, Pabst appartient, tout comme Bertolt Brecht au courant de la « nouvelle objectivité » (Neue Sachlichkeit) et préconise, tout comme lui, « l’effet de distanciation » (Verfremdungseffekt). Qui contribue à tenir le spectateur en respect par rapport à ses émotions, l’aide à ne pas s’identifier au destin des personnages et à surmonter son « aliénation » grâce au regard critique et « distancié » qu’il porte sur l’action narrative et filmique. Pabst rompt ainsi avec le romantisme de l’école expressionniste allemande. La Rue sans joie s’inscrit dans ce nouveau regard.

Angèle Paoli
D.R. Texte angèlepaoli


Rue4

La_rue_sans_joie11
Sources iconographiques : site Garbo la Divine

Ce site a été créé à l'occasion du centenaire de la naissance de Greta Garbo (18 septembre 1905)


Voir aussi le site www.greta-garbo.de (en allemand).



TrackBack

URL TrackBack de cette note:
http://www.typepad.com/t/trackback/2474395

Voici les sites qui parlent de 18 mai 1925/La Rue sans joie de Pabst,
avec Greta Garbo
:

Commentaires

Poster un commentaire

Les commentaires sont modérés. Ils n'apparaitront pas sur ce weblog tant que l'auteur ne les aura pas approuvés.

Si vous avez un compte TypeKey ou TypePad, merci de vous identifier