« Claudine Bohi | Une lumière de terre | Accueil | Stefan Zweig | La folie malaise »

18 avril 2005

Commentaires

Je compte ici sur mes ami(e)s corses pour en dire un peu plus sur la République paoline.

Merci Marielle pour cet article précis et amusant, même s’il relate une brève et sombre période de l’histoire de l’île. Il y en a eu d’autres bien plus sombres et bien plus longues…
Le problème pour la Corse c’est le dérisoire, le ridicule même, qu’elle suscite !

Voici entre autres ce que l’on peut consulter sur la toile :

PASCAL PAOLI Une étude historique

PASQUALE PAOLI Une biographie

PASCAL PAOLI ET L’ETAT CORSE Une conférence

Amicizia
Guidu ___________

Merci Guidu pour ces liens. En effet, c'est un épisode assez sombre (et confus) de l'histoire corse que j'ai préféré aborder, sur conseil et en accord avec Angèle, avec une plume légèrement teintée d'humour, histoire d'alléger tout cela. Car en lisant la documentation réunie pour cette chronique, je dois avouer ma consternation devant ces sombres manipulations politiques et autres qui ont régné sur place pendant ces quelques années du règne théodorien.

Je vais rajouter un lien à ceux de Guidu. Sur une femme qui a contribué à l'Histoire de la Corse. Et oui, il y en a. Danielle Casanova par exemple, dont on fêtera le 9 janvier 2009 le centenaire de la naissance.

Merci pour cette chronique instructive Marielle.
Sait-on si la Corse a, par la suite, rendu hommage à son défunt roi?


merci pour votre article sur le roi Théodore, très intéressant; pouvez vous me donner le titre et l'auteur de la musique qui l'accompagne? Liszt? Merci.
MHM



Réponse du Webmestre : Debussy, Des pas sur la neige.


L'utilisation des commentaires est désactivée pour cette note.