« Sous les cailloux... la coccinelle | Accueil | Puzzle d’écales (Forêt d'Aitone) »

25 décembre 2004

Commentaires

Le site est ainsi fait que, d'une ruelle labyrinthique à l'autre, le paysage varie, tantôt ombre tantôt soleil, tantôt vue dégagée en surplomb ou regard arrêté net sur un microcosme. Effet tout ensemble d'un dédale et d'un jardin ensoleillé, odorant, prodigue de fruits où jouer à se perdre.
Que tes vacances soient douces et fécondes.

L'utilisation des commentaires est désactivée pour cette note.