« Jeanne et Angèle | Accueil | Portrait de Marie-Ange Sebasti »

11 décembre 2004

Commentaires


La déplorable affaire de Jean-Michel Maulpoix m'aura du moins permis de découvrir ce site et de l'ajouter à mes "favoris", pour pouvoir y revenir fouiller dans la mine des articles et mieux examiner la liste des auteurs - parmi lesquels ne figurent pas certains de mes préférés ; j'essaierai de comprendre pourquoi.
Je compte bien arpenter souvent ces "terres de femmes" !


Merci, Françoise Granger, pour cette visite, et bienvenue sur mes terres insulaires. J'attends impatiemment de connaître la liste de ces "auteurs préférés" non présents dans Terres de femmes. La mienne est d'ailleurs assez longue. Voyez, par exemple, tout à l'heure je vais parler de Pirandello. Eh bien oui, c'est vrai, il n'est pas encore attesté dans TdF. Et pourtant, Pirandello est bien un auteur que je lis... et relis (avec toujours le même plaisir et la même empathie), et dont je dispose des oeuvres complètes, en italien et en français. Seulement voilà, j'écris toujours avec des déclencheurs d'écriture. Un événement, un anniversaire, une rencontre inattendue, un coup de foudre. A la Tzara. Comme on ouvre un dictionnaire de la vie au hasard. Cet aléatoire, c'est en quelque sorte mon cahier des charges... ma jubilation et mon bon plaisir. J'ai trop eu à souffrir pendant trente ans d'enseignement (je suis une jeune pré-retraitée) des contraintes de programme pour ne pas écrire "à la Montaigne", "par sauts et gambades".
Amicizia,
Angèle

L'utilisation des commentaires est désactivée pour cette note.