« Gérard de Nerval | Myrtho | Accueil | Sylvie Germain | «Che farò senza Euridice ?» »

31 décembre 2004

Commentaires

et la petite fille était un espoir pour sa grand-maman et son grand-papa et la petite fille était un astre dans leur horizon, elle était un astre qui brillerait toujours et ils le savaient bien que la petite fille serait un astre pour eux éternellement, et la petite fille le soir venu a écrit tout ceci pour eux, en souvenir d'eux, enlacée dans ses souvenirs et les voiles des robes de sa grand-maman,
clem.

Bonsoir, j'ai particulièrement goûté ces deux textes: Mamina et icônes sous verre.

Ces deux textes me renvoient à beaucoup de souvenirs personnels, mais non identiques bien entendu.

Un fait étrange, j'ai connu une personne dont la mère était appelée "mamina" et dont la fille avait pour diminutif Clem.


Je te salue bien Angèle.
A une autre fois

Bonjour Jubilacion, Edith et Pascale,

Merci pour votre présence à mes côtés. Je suis parisienne jusqu'à demain. Soirée Andrée Chedid à l'IMA pour ce soir.
* Jubilacion, j'espère que ta thalasso s'est bien passée. Dis-moi sur mon courrier perso.

Je marche sur Terres de femmes, en exploratrice, en voyageuse... Terres d'émotions... Par un heureux hasard, je fais halte ici... Mamina ! C'est ainsi que m'appellent mes deux petits-fils, Matéo 5 ans et Léandro 2 ans... pas encore de petite-fille !
Un instant... j'échange simplement l'odeur des violettes pour celle des fleurs d'oranger... Un instant... je me surprends à rêver que mes petits enfants témoignent de leur amour pour Mamina... Un amour éternel...
Je reçois par tes mots, en cadeau, l'enfance que je n'ai pas eue !

Thanna, je suis bouleversée par tes mots... et par le nom que te donnent tes deux petits enfants. Il y a de bien étranges transmissions et recoupements. Les histoires des femmes de Méditerranée se répondent, à l'infini.


De mammina à mamma comme une noria... l'eau de la vie... se transmet...

Pour Alma
(Et sa Mamina solaire)


Petite fille de Mai
brin de lumière éclos
Tu ne peux pas savoir
ce que tu viens leur dire
à ceux à celles à tous
qui t’attendaient

On attendra encore
que tu prennes le temps
d’accrocher tes sourires
aux promesses ambiantes

Dans tes doigts minuscules
une île accostera
pour te bercer longtemps
et te laisser grandir


Mth P Lyon le 8 Mai 2009

=> Mth,

"la mamina solaire" est vraiment très émue de lire ce bel hommage de bienvenue à Alma ! Alma mettra son petit pied sur l'île le mois prochain. Et déjà il me tarde !

Merci à toi, ma belle.


L'utilisation des commentaires est désactivée pour cette note.