« Art de la figue : premières figues en mode mineur | Accueil | Bacon/Prozac »

18 décembre 2004

Commentaires

BRODEUSES

« Dominant les forêts
traversant les rivières
l'été aux yeux de raisin mûr
marche vers nous dans le soleil

Jarres d'huile murées
dans le silence de midi
les femmes écoutent battre un coeur
qu'elles ont caché dans cette terre

Jadis elles débusquaient l'été
se baignaient nues dans la rivière
bêtes et flammes les suivaient
et le vent frémissait
dans les sentiers
sous leur regard

Et sous leurs doigts les soies s'emmêlent
capturant sources et rumeurs
destinant cette fièvre
née du feuillage et des couleurs »

Marie-Paule Lavezzi, Le Chant des brodeuses, CRDP de Corse, 1988, page 10.

L'utilisation des commentaires est désactivée pour cette note.