L’encre immiscée pointe un seuil où le poème existe.